En premier : repenser les espaces

 

Penser autrement l’espace, pour en extraire une idée forte, qui va guider la rénovation. Proposer un projet qui colle complètement aux besoins et à l’envie du client. Tel est le credo d’AC2.0, qui s’appuie fortement, pour de nombreux projets, sur l’expertise d’un architecte ou d’un architecte d’intérieur.
Les idées de décoration viennent se greffer en parallèle.

 

Les styles de décoration sont des sources d’inspiration. Et la décoration apporte un style au logement, à l’espace bureau, au commerce. Mais les idées de décoration ne doivent pas supplanter les idées d’aménagement/rénovation de l’espace. Une rénovation réussie est celle qui part d’abord d’une réflexion aboutie, d’une problématique bien réfléchie, relative à la réorganisation de l’espace disponible existant (avant même de penser à agrandir l’espace). Tout cela s’inscrit dans un cahier des charges.

 « Penser la rénovation, en fonction de l’activité que les gens mènent dans leur lieu »

« Lors de ma visite chez un nouveau client, j’essaie de cerner l’espace bien sûr, en englobant tout le projet de vie personnel ou le projet professionnel, si c’est une entreprise ou un commerce », explique un architecte d’intérieur à qui AC2.0 fait régulièrement appel sur ses projets. « L’idée est vraiment de penser la rénovation en fonction de l’activité que les gens mènent dans le lieu. Il s’agit de raconter une histoire. Cela mène souvent à une autre idée que celle à laquelle le client avait pensé en premier. Par exemple, bon nombre de clients pensent de prime abord qu’ils n’ont pas suffisamment de place et imaginent assez rapidement une extension. Or souvent l’extension, très onéreuse, est évitable, et la place peut se trouver dans le logement si l’espace est pensé autrement, si l’espace s’adapte à leurs besoins et non pas l’inverse ».

 

 

Pour Christophe Boyer, assistant à maîtrise d’ouvrage chez AC2.0, l’intervention d’un architecte d’intérieur ou d’un architecte diplômé d’Etat est devenue une nécessité sur quasiment l’ensemble des projets de l’agence. Un architecte propose une vision à la fois esthétique et pratique, assure la maîtrise d’œuvre du projet, et s’occupe de coordonner la demande de permis de construire ou de travaux. Il est aussi assuré pour pouvoir bouger les parties structurelles d’un lieu (murs porteurs par exemple). « Les architectes ont une vraie vision. Leur réflexion les amène vraiment à penser les choses différemment, tout en tenant compte des contraintes du lieu. C’est très bien d’avoir des idées de décoration, mais elles se greffent en parallèle du projet global ».

Quant au mobilier, qu’il s’agisse de la reprise de l’ancien, ou d’un mélange de l’ancien et de nouveau mobilier, il vient ensuite habiller les espaces. Il peut bien sûr venir inspirer l’élaboration du projet selon son style (traditionnel, design, exotique…).

Le client doit adhérer au projet, en avoir vraiment envie.

Obtenir un devis

 

Une fois la proposition de l’architecte faite au client, il faut que le client adhère au projet. « Je ne peux rien faire si la volonté du client n’est pas au rendez-vous, si le client est réticent. Il faut qu’il ait vraiment envie de concrétiser la proposition », souligne l’architecte d’intérieur lorientais habitué des rénovations AC2.0. « Si le client adhère au projet, alors tout est possible ! »

Charge à AC2.0 de vérifier que le projet proposé par l’architecte respecte bien les envies du client, son budget maximal possible, et bien sûr les délais impartis. AC2.0 se charge en outre de coordonner les interventions des entreprises intervenantes, tous corps de métiers du bâtiment confondus (maçonnerie, électricité, plomberie, carrelage, peinture, menuiserie-agencement, etc.).

 

En savoir plus