Extension d’un cabinet dentaire

Une extension pour recevoir un troisième praticien

Extension d’un cabinet dentaire à Languidic

En 2016, AC2.0 s’est chargé de l’extension d’un cabinet dentaire à Languidic (56), afin d’y permettre l’installation d’un troisième praticien.
L’extension fut pratiquée côté jardin. Cela fut l’occasion de prévoir, en plus d’un cabinet pour un troisième praticien, la création d’un local de stérilisation, et de lancer d’autres travaux comme le ravalement de façade, l’extension de la borne d’accueil du hall, la destruction/création d’un cabinet de toilettes, et l’aménagement d’un local pour l’imagerie dentaire. Les sols et des peintures ont également été refaits entièrement.

 

Portfolio

 

Autres réalisations >

 

Le cahier des charges de l’extension

8 mois de travaux en 2016

Montant des travaux : autour de 170 000 €, financés par une SCI et une SCP (pour les parties communes), sociétés dont sont actionnaires les trois médecins dentistes
Délai : 8 mois de travaux, de janvier à octobre 2016

Une gestion de A à Z par AC2.0

Pour ce chantier, AC2.0 a lancé des appels d’offre par lots. L’agence a également géré l’intervention du réseau en fonction des plannings des dentiste et orthodontistes.

 

Extension coté jardin> Contactez nous

 

La définition de votre programme sont les fondations d’un projet réussi,

  • Votre budget est-il raisonnable, quel est le délai d’un tel projet, quelles sont les règles d’urbanisme, faut-il intégrer un architecte, un bureau d’étude…?
  • Quels sont les lots qui doivent intervenir : maçon, couvreur, électricien, plombier… ?
  • Quels services de conciergerie vous seraient utiles, un financier, un déménageur, un décorateur… ?

Détendez-vous, c’est le rôle de l’ Assistant à Maitre d’Ouvrage AC 2.0

 

 

Le cahier des charges en détail du projet de rénovation :

A noter que la cliente a mis récemment son appartement en vente, du fait de nouveaux projets de vie. Elle devrait sans souci retomber sur ses pattes entre le prix qu’elle a mis lors de l’acquisition de l’appartement, et le budget qu’elle a consacré à sa rénovation.

 

Enjeux spécifiques de la réalisation de cette extention :

Création d’une extension côté jardin

Il s’agissait de créer une extension sur le bâtiment existant, afin de permettre la création d’une seconde salle d’attente, d’un espace d’accueil plus grand, d’un cabinet supplémentaire de dentiste, d’une salle de stérilisation attenante à ce cabinet, et d’une salle d’imagerie dentaire.

Le tout en essayant de faire en sorte que les praticiens puissent continuer de travailler au maximum pendant la période des travaux.

 

Espace de travail dentiste> Contactez nous

 

Déplacement du local d’imagerie

Il a été imaginé une extension à l’arrière du cabinet dentaire, côté jardin, afin de pouvoir accueillir un troisième médecin dentiste.
Dans le même temps, a été prévu le changement de fonction du local technique, transformé en local radio, pour l’imagerie médicale au rez-de-chaussée (ce matériel était auparavant à l’étage, mais les personnes à mobilité réduite ne pouvaient pas y accéder).

 

 

Gestion du projet par AC 2.0

Une équipe d’artisan qui répond « Présent ! »

Fort du réseau de professionnels et labellisés selon des critères très stricts et de sa méthodologie organisationnelle, AC 2.0 a géré le chantier de rénovation de la maison de Marie.jo d’une manière transparente et efficace :

1. Dans le choix des professionnels et artisans impliqués :

  • Un architecte (plan d’exécution et autorisations de travaux),
  • Un maçon, menuisier, électricien, plombier, chauffagiste, carreleur, cuisiniste… Au total une dizaine de corps de métiers  différents.

 

Entreprise GUICHARD à LANGUIDIC
Plomberie chauffage AEL
Menuiserie extérieure
Maconnerie EM2O

 

 

 

Un accès en ligne pour :

  • Stockage de documents (plans, devis, factures…),
  • Forums de discussion,
  • Plannings.

 

 

 

Résultats obtenus

Les travaux en détails

  • Création d’une extension côté jardin
  • Déplacement de la salle d’imagerie radio panoramique de l’étage vers le rez-de-chaussée, par transformation de l’ancien local technique, rendant désormais possible l’accès aux personnes à mobilité réduite. Nécessité d’appliquer des règles spécifiques pour ce local (du fait de la radioactivité)
  • Suppression de l’escalier central
  • Ravalement de façade (tête de cheminée et peinture façade), dans le respect des préconisations de l’Architecte des Bâtiments de France
  • Suppression des anciens WC et création de nouveaux WC, avec isolation sonore de ces derniers par des sous-plafonds

 

Au total, 30 m2 ont été ajoutés aux 190 m2 déjà existants, soit un total de 220 m2. Et l’ensemble du cabinet dentaire a été optimisé dans ses aménagements.

 

 

Banque d'accueil des patients> Contactez nous

  • Agrandissement de la borne d’accueil afin de permettre l’installation de quatre assistantes dentaires au lieu de trois (réalisé par un agenceur)
  • Aménagements aux normes d’accessibilité, permettant l’accès entier du cabinet médical aux personnes à mobilité réduite
  • Création d’une porte côté cour, afin de rendre possible l’accès aux praticiens et aux assistantes dentaires (entrée des patients côté rue)
  • Un siège de dentiste entièrement coffré en bois pour pouvoir effectuer les travaux sans avoir à déplacer le dit fauteuil
  • Installation d’un système de climatisation
  • Travaux d’électricité, incluant une réflexion sur les problématiques d’électricité
  • Sols et peintures entièrement refaits à neuf

 

 

Délais de réalisation
8 mois

Coûts des travaux
170K€

Coûts des services
700€

 

Les délais initiaux ont été tenus en intégrant le planning des praticiens.
L’enveloppe budgétaire de départ de 170.000 euros, a également été respectée.
AC 2.0 à aussi géré les relations avec l’ ans Bretagne, l’imagerie et les bâtiments de France au regard du classement de l’église toute proche.

 

Fauteuil orthodontiste> Contactez nous

 

Docteur Geffray, dentiste

« AC2.0 a accompagné le projet de bout en bout »

 « J’ai vraiment apprécié le travail de suivi d’AC2.0. Ils ont accompagné le projet de bout en bout. Ça n’a pas été facile pour eux au départ, car l’équipe a dû s’occuper de démarches administratives pour la façade, en lien avec la mairie et l’Architecte des Bâtiments de France (…) Ce que j’ai vraiment aimé aussi, c’est que sur les 8 mois de travaux de janvier à octobre 2016, nous n’avons dû stopper notre activité que 2 semaines. Tout le reste des travaux a pu se dérouler en même temps que nous continuions à recevoir nos patients, moi et mes deux confrères. Un intervenant d’AC2.0 s’est occupé de la préparation des travaux, un autre a assuré le suivi des travaux, et un maître d’œuvre a assuré le projet en amont et sur place, les relations avec les différents corps de métier du bâtiment, en coordination avec AC2.0. L’organisation de ce chantier fut rondement menée ».